Bouquets variés

Bouquets variés

Tout pour vous satisfaire


Petite fille paralysée avec dommages cérébraux après ses vaccinations de 6 mois. – Les médecins ont osé pousser les parents à continuer la série des vaccinations!

Publié par Bblogger sur 28 Avril 2016, 17:32pm

Catégories : #Bébé

Petite fille paralysée avec dommages cérébraux après ses vaccinations de 6 mois. – Les médecins ont osé pousser les parents à continuer la série des vaccinations!

Cet article m’a attiré l’attention tellement je trouve qu’il est primordial de faire attention à nos enfants chéris alors j’ai décidé de la partager avec vous pour que tous les parents prennent conscience et demandent de l’aide à des spécialistes. C'est vraiment touchant!

Beaucoup de parents cherchent désespérément de l’aide pour le rétablissement de leur enfant dont la santé a été endommagée par les vaccinations.

July Garza est une maman qui a toujours cru que les vaccins étaient importants. Elle n’aurait jamais pu imaginer les souffrances que son enfant aurait à traverser après l’avoir emmenée chez le médecin pour la faire vacciner.

A l’âge de 6 mois, sa fille Cerenity a reçu 8 doses de vaccins qui ont failli lui coûter la vie. Cerenity avait toujours été un bébé en parfaite santé avant qu’elle ne reçoive ses vaccins de 6 mois. Elle souffre maintenant de paralysie et de dommages cérébraux.

Le neurologue qui s’occupait de Cerenity a dit à ses parents qu’il n’y avait pas de raison suffisante pour arrêter la série des vaccinations, et ce, malgré le fait que les premiers vaccins qu’elle avait reçus avaient provoqué ces graves réactions. Plusieurs autres médecins ont à leur tour insisté sur le fait que les vaccins n’avaient rien à voir avec les graves problèmes dont Cerenity avait souffert.

Au cours d’une visite médicale ultérieure, le médecin a menti aux parents et a injecté d’autres vaccins à Cerenity sans que les parents aient pu donner leur consentement et en fait à l’encontre de ce qu’ils souhaitaient. Le résultat a été que la santé de l’enfant s’est encore aggravée.

Malgré que la santé de Cerenity se soit sérieusement aggravée, le médecin a encore insisté pour que l’enfant puisse continuer à recevoir d’autres vaccins, et a menacé les parents de ne plus pouvoir soigner l’enfant s’ils ne continuaient pas la série des vaccinations prévues au programme.

Cette histoire devrait servir de rappel aux parents que plusieurs médecins auxquels ils confient leurs enfants se soucient apparemment davantage d’injecter des produits toxiques susceptibles de provoquer de graves dommages pouvant mettre la vie en danger, que du bien-être même des enfants.

Suite à ce qui s’est passé avec leur petite fille, les parents de Cerenity, ne permettront plus jamais que leurs enfants soient vaccinés. Les parents sont à la recherche d’aides diverses pour tenter de réparer les dégâts que les vaccins ont causés à leur enfant.

Les réactions aux vaccins sont imprévisibles

Malgré tous les problèmes de santé dont Cerenity a eu à souffrir en recevant ces 8 doses de vaccins, aucun médecin n’a voulu admettre que c’étaient les vaccins qui avaient endommagé sa santé, bien que la notice du vaccin contre l’hépatite B reprend la liste de nombreuses réactions au vaccin dont Cerenity a eu à souffrir, y compris : dommages cérébraux, troubles de la vue, myélite transverse, paralysie, etc. tous ces problèmes sont apparus endéans le mois qui a suivi la vaccination. […]

Source : http://initiativecitoyenne.be/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents